Actualité : couvre-feu et fibrose kystique

Dès samedi le 9 janvier, et jusqu’au 8 février un couvre-feu sera désormais en vigueur au Québec. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se trouver hors de son lieu de résidence ou du terrain de celle-ci, hormis dans le cas d’exceptions.

Les personnes vivant avec la fibrose kystique et leurs proches sont directement visés par ces exceptions, la réalité de leur quotidien les obligeant souvent à ne pas respecter cette mesure de couvre-feu. Pas d’inquiétude! Voyez ci-dessous la liste des exceptions qui pourront justifier de votre présence à l’extérieur de votre domicile entre 20 heures et 5 heures du matin.

Dans tous les cas, nous vous conseillons vivement d’avoir toujours avec vous une preuve écrite pouvant expliquer votre sortie. Ces documents permettront aux policiers de vérifier la légitimité de la présence d’une personne qui circule pendant le couvre-feu : facture de pharmacie, une prescription médicale, une facture d’optométriste ou de dentiste etc.

D’autre part, afin de permettre aux personnes qui se déplacent durant le couvre-feu en raison de leur travail de démontrer facilement la nécessité de leur déplacement, les employeurs sont invités à télécharger, à remplir et à signer le formulaire Attestation de l’employeur – Déplacement durant le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec. Vous pouvez télécharger ce formulaire plus bas sur cette page ou sur le site du Gouvernement du Québec.

N’hésitez pas à nous contacter à info@vivreaveclafk.com pour tout renseignement complémentaire, ou par téléphone au (514) 288-3157.

Exceptions (liste non exhaustive)

– Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail;
Une personne qui doit se rendre chercher les médicaments dont elle a besoin à la suite d’un rendez-vous médical;
Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir;
Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé;
– Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue;
– Un parent qui doit reconduire ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde;
– Une personne qui revient de l’étranger (en raison du travail par exemple) par un vol de nuit et doit retourner à sa résidence;
– Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins »;
Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical;
Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital;
– Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.

Image par défaut
Caroline Meyer
Articles: 33

Laisser un commentaire

FR | EN