TOBI (Tobramycine)

TOBI (Tobramycine)

Depuis quelque temps, j’entends parler d’un antibiotique appelé « TOBI ». Pourriez-vous m’expliquer de quoi il s’agit? Que peut-on espérer de ce type d’antibiotique ou de traitement?

TOBI est la marque de commerce d’un traitement de Tobramycine par Inhalation. Ce principe de traitement n’est pas nouveau : en effet, la tobramycine et d’autres antibiotiques, conçus à l’origine pour une administration par voie intraveineuse, sont administrés par aérosol depuis plusieurs années dans les cliniques de fibrose kystique afin de maîtriser l’infection bactérienne chronique des bronches, particulièrement l’infection à Pseudomonas aeruginosa. La solution de tobramycine offerte pour le traitement intraveineux s’administre à l’aide d’un compresseur et d’un nébuliseur sans marque déterminée et en association avec du Ventolin. Le TOBI est quant à lui offert en ampoules de 300 mg de tobramycine préparées spécialement pour la nébulisation et permet l’administration de doses plus fortes de tobramycine (600 mg/jour avec TOBI comparativement à 160 à 320 mg/jour si on utilise la solution pour le traitement intraveineux). Les traitements sont effectués deux fois par jour (600 mg/jour) à l’aide d’un compresseur De Villbiss Pulmo-aide et d’un nébuliseur PARI LC PLUS. Le TOBI est administré séparément, car le traitement bronchodilatateur est donné auparavant (en aérosol-doseur, en poudre ou en nébuliseur). De plus, il n’est pas recommandé de diluer TOBI ou de le mélanger à de la dornase alfa recombinant (Pulmozyme) dans le nébuliseur. Lors des essais cliniques, les participants soumis à plusieurs traitements avaient pour instructions de prendre le TOBI® après les autres traitements.

La principale étude concernant ce traitement a été réalisée aux États-Unis, de 1995 à 1996. Les résultats, publiés en 1999, démontraient une amélioration de la fonction pulmonaire de l’ordre de 10 %, par rapport à une détérioration de 2 % dans le cas de l’utilisation du placebo (substance inactive). Les utilisateurs de TOBI ont également vu diminuer le nombre de leurs hospitalisations et le nombre de jours sous traitement antibiotique intraveineux. Par contre, aucune comparaison n’a été effectuée entre le traitement au TOBI et le traitement traditionnel de tobramycine en aérosol utilisé dans les cliniques de fibrose kystique. Néanmoins, le TOBI a gagné en popularité grâce à son efficacité et à son innocuité éprouvées, à sa formulation conçue spécialement pour la nébulisation et à son utilisation pratique.

Dr Michel Ruel

Partager :