Poids et gavage

Poids et gavage

J’ai beaucoup de difficulté à prendre du poids. Dernièrement, j’ai demandé à recevoir du gavage par voie intraveineuse. Je n’arrive pas à saisir les raisons qui font tant hésiter mon médecin. Est-ce une question de coût, d’efficacité, de dangerosité ou pour toutes ces raisons à la fois?

On appelle habituellement « hyperalimentation intraveineuse ou parentérale » le gavage par voie intraveineuse auquel vous faites référence. Il s’agit d’un mode d’alimentation totale de dernier recours que l’on utilise pour les personnes sous-alimentées, chez qui la voie digestive ne peut pas être utilisée. Par contre, lorsque l’alimentation orale est insuffisante, mais que le tube digestif demeure fonctionnel – ce qui peut être le cas chez les patients fibro-kystiques – on a recours à l’alimentation entérale. Cette dernière peut s’effectuer de trois façons : par sonde nasogastrique (des voies nasales jusqu’à l’estomac), par gastrostomie (sonde reliée directement à l’estomac) ou encore par jéjunostomie (sonde reliée directement à l’intestin).

L’hyperalimentation intraveineuse ou parentérale est généralement utilisée en milieu hospitalier lorsque l’intestin n’est pas fonctionnel (en raison d’une maladie inflammatoire, d’une infection, d’une tumeur ou à la suite d’une opération) est effectivement plus coûteuse, mais est surtout plus susceptible d’entraîner des complications (formation de caillots dans les veines et infections) à la suite d’une utilisation prolongée de cathéters centraux.

Dr Michel Ruel

Partager :