Plantes d'intérieur

Plantes d’intérieur

Est-il vrai que l’on déconseille aux personnes atteintes de fibrose kystique de posséder des plantes d’intérieur? J’ai entendu dire que la terre humide était un véritable paradis pour les bactéries. Qu’en pensez-vous?

De prime abord, je ne défends pas aux personnes atteintes de fibrose kystique d’avoir des plantes d’intérieur. Il faut être conscient avant toute chose que tout notre environnement est peuplé de bactéries. De même, notre peau et notre tube digestif sont colonisés par plusieurs types de bactéries. Bien que la plupart de celles-ci soient inoffensives, certaines ont tout de même le potentiel de devenir dangereuses. C’est là que les défenses de l’organisme entrent en jeu pour nous protéger. Les bactéries présentes sur les plantes et dans la terre qui les entoure ne sont pas plus menaçantes que les autres bactéries de notre environnement. –

Par ailleurs, considérant que l’incidence des allergies est plutôt élevée dans la population fibro-kystique, ce sont les réactions allergiques aux plantes qui seraient davantage à craindre. Néanmoins, très peu de plantes sont allergisantes. Nous savons toutefois que certains types d’arbustes, tels que les petits érables, peuvent produire des pollens allergisants. D’autre part, les acariens – petits parasites à fort potentiel allergique que l’on retrouve dans la poussière (tapis, literie) – se trouvent parfois également dans la terre des plantes. On recommande donc aux personnes allergiques aux acariens de ne pas garder de plantes dans leur chambre à coucher.

Dr Michel Ruel

Partager :