Ibuprofène et cicatrisation

Ibuprofène et cicatrisation

Est-il vrai que des études récentes ont démontré que l’ibuprofène nuirait à la cicatrisation et, par conséquent, ne serait pas du tout recommandé aux personnes atteintes de fibrose kystique?

Il existe deux grandes classes d’anti-inflammatoires : les anti-inflammatoires stéroïdiens (cortisone) et les non stéroïdiens (ibuprofène et plusieurs autres). Même s’il est clair que les anti-inflammatoires stéroïdiens peuvent nuire à la cicatrisation, il n’existe, à ce jour, aucune étude convaincante qui démontre que l’ibuprofène ou d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens auraient le même effet sur le processus de cicatrisation.

Par ailleurs, une première étude américaine a démontré que l’action anti-inflammatoire de l’ibuprofène pouvait possiblement retarder la détérioration de la condition respiratoire chez les personnes atteintes de fibrose kystique. L’effet serait plus important chez les personnes jeunes dont l’atteinte pulmonaire est peu importante.

Dr Michel Ruel

Partager :