Greffe du pancréas

Greffe du pancréas

La greffe du pancréas peut-elle être utile pour les personnes vivant avec la fibrose kystique?

Essentiellement, le pancréas a deux fonctions : fournir des enzymes pour digérer les aliments et fournir de l’insuline pour pouvoir utiliser le sucre absorbé. La fibrose kystique entraîne d’abord une déficience de la première fonction. Toutefois, il faut signaler que le diabète peut aussi survenir chez les personnes atteintes de fibrose kystique, un phénomène touchant de 15 à 20 % de la population adulte.

La grande majorité des greffes du pancréas sont effectuées pour traiter le diabète avancé avec défaillance rénale. De plus, ce type de greffe est généralement réalisé en même temps que la greffe du rein. Des chercheurs ont perfectionné un autre traitement pour le diabète connu sous le nom de transplantation d’îlots de Langerhans. Il s’agit d’un procédé où, plutôt que de transplanter le pancréas au complet, seuls des îlots de Langerhans (cellules responsables de la production de l’insuline) sont recueillis chez un donneur et injectés dans le foie du receveur. Toutefois, bien que ce traitement soit prometteur, il doit encore être perfectionné. Pour l’instant, il est principalement utilisé dans des protocoles de recherche et ne fait donc pas partie des traitements usuels du diabète.

Bien que la technologie soit suffisamment avancée et que la greffe du pancréas permette de rétablir une production normale d’enzymes, il faut voir au-delà de l’intervention. En effet, il faut savoir qu’afin de prévenir le rejet, il est nécessaire de prendre sur une base régulière des médicaments qui sont loin d’être inoffensifs, telles la cyclosporine et la cortisone.

Or, comme chez les personnes fibro-kystiques le problème du pancréas qui ne produit pas suffisamment d’enzymes se maîtrise généralement assez bien par une diète enrichie, des suppléments vitaminiques et des capsules d’enzymes, il vaut mieux, à l’heure actuelle, continuer avec le traitement classique.

Dr Michel Ruel

Partager :