Fièvre

Fièvre

Lorsque je me compare à d’autres personnes fibro-kystiques, je trouve que j’ai souvent de la fièvre. Comment expliquez-vous que certaines personnes fibro-kystiques aient ce type particulier de manifestation? Y a-t-il des trucs efficaces pour atténuer l’inconfort occasionné par les poussées de fièvre?

La fièvre est un signe : elle indique qu’un phénomène inflammatoire se produit dans l’organisme. Bien qu’elle puisse être associée à une tumeur ou à une maladie inflammatoire, elle est, le plus souvent, causée par une infection microbienne. Les principaux microbes causant l’infection à l’origine de la fièvre sont les virus (insensibles aux antibiotiques usuels) et les bactéries (sensibles aux antibiotiques). Les personnes fibrokystiques ne sont pas plus sujettes que les autres aux infections virales telles que le rhume, la grippe ou la gastro-entérite. Ces infections virales causent habituellement une fièvre légère ou modérée qui ne dépasse généralement pas deux ou trois jours.

Toutefois, en raison des anomalies reliées à leur maladie, les personnes fibro-kystiques sont très sensibles aux infections bactériennes du système respiratoire qui suivent souvent l’infection virale initiale. Ces infections (sinusite, bronchite, pneumonie) peuvent provoquer une fièvre plus importante et plus prolongée, qui nécessite des traitements antibiotiques. Cependant, ces infections bactériennes peuvent aussi survenir sans fièvre notable, probablement en raison du système immunitaire très développé des personnes fibro-kystiques. Les défenses accrues empêcheraient l’invasion des bactéries dans les systèmes circulatoires où elles sont plus susceptibles de provoquer de la fièvre. La variabilité de la fréquence de la fièvre peut donc s’expliquer partiellement par l’état du système immunitaire des patients. D’autre part, les gens qui ont une atteinte pulmonaire plus sévère subissent plus fréquemment des infections susceptibles de causer de la fièvre. Toutefois, bien que les infections bactériennes puissent survenir sans fièvre, il est aussi important de les traiter énergiquement avec des antibiotiques.

En attendant que soit résolue l’infection à l’origine de la fièvre, on peut traiter celle-ci avec des médicaments antipyrétiques (qui réduisent la fièvre). Les deux principaux médicaments utilisés sont l’acide acétylsalicylique (aspirine) et l’acétaminophène (Tylenol, Atasol). Pour les personnes fibro-kystiques, on privilégie l’emploi de l’acétaminophène, car l’aspirine cause davantage d’effets indésirables : elle peut irriter l’estomac et même, à la longue, causer des ulcères; elle éclaircit le sang (à proscrire donc chez ceux souffrant d’hémoptysie), et elle est associée à des réactions rares, mais graves dans certaines infections virales chez les enfants. Enfin, le repos et la prise suffisante de liquide sont aussi indiqués lors des accès de fièvre.

Dr Michel Ruel

 

Partager :