Antibiotiques et durée des traitements

Antibiotiques et durée des traitements

J’ai une atteinte plutôt légère de la maladie. Il est donc très rare que je prenne des antibiotiques par voie orale. Dernièrement, un ami se scandalisait du fait que je cesse mon traitement aussitôt que je reprends la forme. Pourtant, il m’est souvent arrivé d’arrêter mes antibiotiques après six ou sept jours. Est-il vrai que je suis ainsi plus susceptible de développer une résistance aux antibiotiques?

La première conséquence à redouter d’une prise incomplète (durée trop courte) d’antibiotiques est la non-résolution de l’infection ou encore une rechute précoce après une apparente résolution. Il est aussi possible que la bactérie responsable de l’infection développe une résistance aux antibiotiques. En effet, si un traitement est trop court, le nombre de bactéries encore vivantes ayant été en contact avec l’antibiotique risque d’être assez élevé.

Ainsi, les risques qu’une de ces bactéries développe une mutation génétique lui permettant de devenir résistante à cet antibiotique se voient également augmentés.

Partager :