Âge médian de survie

Âge médian de survie

Nous apprenions récemment que l’âge médian de survie des personnes vivant avec la fibrose kystique au Québec est désormais de 53 ans. À quoi réfère ce chiffre exactement?  Est-ce que les termes « espérance de vie » et « âge médian de survie » réfèrent à la même réalité?

Les termes « espérance de vie » et « survie médiane » sont souvent employés l’un pour l’autre, parce que les deux expressions représentent des estimations d’une valeur moyenne de durée de la vie. Cependant, les deux chiffres sont obtenus de manière différente, et la survie médiane représente le meilleur indicateur en ce qui concerne la fibrose kystique. L’espérance de vie renvoie à la durée moyenne de la vie.

Pour arriver à ce chiffre, il est nécessaire d’avoir une bonne idée des durées de survie probables les plus longues dans une population donnée. Conséquemment, l’espérance de vie est souvent calculée pour des populations nombreuses et stables comme la population du Canada, ou pour des groupes de malades où le temps de survie à partir du diagnostic jusqu’au décès est court. Ce chiffre ne peut pas être calculé pour la population fibro-kystique, parce que le temps de survie augmente encore et que nous ignorons qu’elle en sera la limite.

La survie médiane indique, quant à elle, l’âge au-delà duquel 50 % de la population en question pourrait espérer survivre. Ce calcul n’exige aucune connaissance ou supposition au sujet de la survie la plus longue. L’âge de survie médian pour la fibrose kystique est plutôt basé sur les taux de décès courants, calculés pour chaque année d’âge. En 2002, l’âge de survie médian courant des personnes atteintes de fibrose kystique était d’environ 37,6 ans. En 2012, il était de 48 ans et en 2017 il atteint plus de 53 ans.

Si le taux de décès continue de diminuer, ce chiffre deviendra une sous-estimation de la survie future. Il est important de souligner que ni l’espérance de vie ni la survie médiane ne réfèrent à une limite supérieure ou à un maximum, mais bien à une évaluation moyenne de survie.

Partager :