Acné et accutane

Acné et accutane

J’ai un problème d’acné que je qualifie d’important. Je pense sérieusement à prendre de l’Accutane même si on ne m’en dit pas que du bien. Pourriez-vous me dire comment agit ce  médicament sur le corps en général et sur l’acné en particulier? Est-il possible qu’il assèche les sécrétions des poumons? Voyez-vous des dangers à ce qu’une personne atteinte de fibrose kystique utilise ce médicament?

L’Accutane (isotrétinoïne) est un dérivé de la vitamine A. Son mécanisme d’action dans le traitement de l’acné n’a pas encore été élucidé. On sait toutefois que l’amélioration de l’acné s’accompagne d’une diminution de la sécrétion du sébum. Cette réduction dépend de la dose administrée ou de la durée du traitement et indique une diminution de la taille des glandes sébacées (qui sécrètent le sébum). Le médicament est reconnu pour entraîner une sécheresse de la peau ainsi que des muqueuses du nez et de la bouche. Il peut aussi provoquer des éruptions cutanées et des démangeaisons. Bien que peu signalée, la sécheresse des muqueuses bronchiques demeure également possible. L’Accutane a été associé à quelques rares cas de bronchospasmes, mais n’est pas contre-indiqué pour les personnes atteintes de fibrose kystique. Toutefois, il est réservé aux cas graves d’acné ne répondant pas aux traitements traditionnels de première ligne, et ce, en raison des effets indésirables qu’il entraîne. Parmi ceux-ci, on note une perturbation possible des gras et du sucre dans le sang ainsi qu’un effet tératogène (qui peut provoquer des malformations congénitales de l’embryon). Ce dernier effet indésirable contraint d’ailleurs les femmes qui consomment ce médicament à utiliser un moyen de contraception sûr pour éviter une grossesse pendant le traitement.

Partager :