Nous pouvons vous aider

No Stress!

coverFR2016

Par Manu Lemire
Auteur et conférencier (manulemire.com)
Extrait du SVB 2016

« Quand le bonheur est là, on le voit, mais quand on ne le voit pas, il est quand même là. Alors toi, pendant ce temps?… où étais-tu? »


Aujourd’hui mes amis, j’essaierai simplement de vous aider à comprendre une chose très simple: « arrêtez de toujours vous en faire avec la vie », elle est exactement ce qu’elle doit être!

La beauté résidant dans chaque œuvre n’est pas représentée que par son aspect final, elle est également tout le travail qu’il a été nécessaire d’accomplir lors de sa création. Votre vie n’y fait pas exception, elle est le fruit d’un travail quotidien, de quelques succès, de douloureux échecs, de grandes réussites et d’amères défaites. Personnellement, à quoi bon essayer de comprendre; tout ceci nous dépasse de toute évidence…

Visualisez juste deux secondes où vous en êtes en ce moment dans votre vie. Pensez à votre situation financière, à vos amis, votre famille, vos occupations du quotidien, votre façon de penser et tout autre aspect qui pourrait vous traverser l’esprit. Maintenant, imaginez le nombre incalculable de détails, de si petits détails qui auraient tous, autant les uns que les autres, pu faire en sorte que vous soyez rendu totalement ailleurs, que vous viviez une vie complètement différente ou même que vous soyez devenu une toute autre personne…

Les possibilités sont infinies, comment ne pas l’admettre.

Pourquoi tenter de comprendre quelque chose d’aussi compliquée que l’existence.. Je crois que l’une des clés du bonheur réside dans le fait de prendre pour acquis que tout ira bien, au moment voulu et que quels que soient les obstacles se dressant sur notre route, ils représentent un mal nécessaire à notre apprentissage. S’en faire ne changera rien à ce qui doit arriver, tout ce que ça apportera c’est de vous faire passer à côté de votre vie car vous étiez trop occupé à regarder vers l’avant au lieu de réaliser que le seul moment dont on peut profiter est celui-ci, ici, maintenant. Par ailleurs, le négatif est-il si néfaste? Pour ma part, les plus grandes leçons que j’ai apprises me furent enseignées dans les moments les plus durs de mon existence. Si tout allait toujours bien, comment pourrions-nous prouver notre valeur ou encore corriger nos lacunes et nos faiblesses? Si les méchants n’existaient pas, Superman serait probablement concierge, chauffeur de bus ou encore vendeur de hot-dogs sur le coin d’une rue.. Me suivez-vous?

Tomber ne constitue pas un échec en soi. Rester au sol, oui! Et ça, ce n’est pas la vie qui le décidera, c’est vous!

Qui parmi vous n’a jamais vécu de moments difficiles? Personne, bien sûr! Et pourtant, aujourd’hui, vous êtes là, à lire ce texte, vous êtes toujours debout, prêt à vous battre pour ce qui vous tient à cœur.. Ce n’est pas rien ça mes amis… ce n’est pas rien…

Si vous vous tenez toujours droit après toutes ces épreuves c’est que vous avez fait le choix de croire en la vie. Vous vous êtes dit qu’en vous accrochant, un jour ou l’autre, tout irait mieux, tout irait bien… Vous avez tellement raison… Lorsque nous passons par un moment pénible, nous avons toujours l’impression que c’est injuste, que ça n’aurait pas dû se passer ainsi, que nous ne méritions pas ça… Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui on voit les choses différemment? Le temps! Le temps est, dans bien des cas, le seul à pouvoir nous apporter les réponses que nous cherchons tous… Encore faut-il savoir tenir bon, garder espoir et aller de l’avant. Je ne vous apprends rien en vous disant que la vie est faite de hauts et de bas, de positif et de négatif, et que c’est la présence de ces deux extrémités qui donne toute sa valeur au bonheur. La beauté du moment présent est un cadeau inestimable que l’on oublie malheureusement trop souvent de déballer au quotidien.

Je vous le répète, rien n’arrive pour rien. Les côtés de ma personne dont je suis le plus fier ont majoritairement été forgés dans l’adversité. L’importance qu’ont eu mes épreuves sur l’homme que je suis devenu est incontestable et je suis prêt à parier qu’il en est de même pour chacun de vous. Vous êtes plus fort, plus grand et surtout, mieux préparé à affronter la prochaine tempête…

À quoi ça sert de s’en faire? Peut-être que vous vivrez un évènement prochainement que vous considèrerez comme abominable, mais qui, au fond, aura été nécessaire pour vous faire cheminer vers la personne que vous êtes appelé à devenir. Est-ce que quelqu’un peut prédire l’avenir? Est-ce que quelqu’un peut savoir exactement quelles surprises nous réserve demain? Combien de personnes croyaient avoir rencontré l’amour de leur vie avant de finalement, des mois ou des années plus tard, rencontrer enfin LA bonne personne? La vie est imprévisible, même quand on essaie tellement fort de tout contrôler, c’est tout simplement impossible! Alors je répète ma question: à quoi ça sert de s’en faire?

Qu’on veuille quelque chose, qu’on ne veuille pas, qu’on pense ci, qu’on fasse ça, la vie est tellement pleine de rebondissements que j’ai arrêté de me casser la tête à vouloir tout contrôler… Je passe maintenant le plus clair de mon temps à tenter de profiter de chaque moment, les positifs comme les négatifs, à apprendre de chaque expérience, à écouter plus attentivement chaque personne, à rire pour un rien… Au fond, ce que je m’efforce à faire, c’est d’aimer ma vie, pour ce qu’elle est au complet, et de remercier le ciel de pouvoir être encore ici, en santé, à pouvoir en profiter pleinement comme bon me semble avec les gens qui me sont chers.

J’espère que, suite à la lecture de ce texte, vous avancerez dans la vie avec le cœur léger, sachant que peu importe ce que vous apportera demain, un jour ou l’autre, tout ira bien.

Partager : 
  • Écrire un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Charlene dit :

    J’aime bien ce texte, c’est vrai qu’il faut arreter de s’en faire et de simplement profiter du moment présent. Chaque fois que je vie un bout tof, je me dis que j’ai hate de découvrir ce que j’en aurai tirer une fois ce bout passé.