Nous pouvons vous aider

Amélioration des conditions de vie par les applications, c’est possible!

couverturehiver1617

Extrait du VIVRE Express d’hiver 2016-17

Le verdict tombe : je suis diabétique. Une chose de plus à ajouter à mon CV de santé ! Je me dis que ça va être facile à gérer, car je ne bois aucune boisson gazeuse, je ne fais pas d’excès concernant  le sucre et j’ai une alimentation saine. La réalité m’a rapidement  rattrapée. Près de deux ans après le diagnostic, les résultats de mon hémoglobine glyquée sont encore très hauts.

Bien que je prenne les précautions nécessaires, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi mes glycémies n’étaient pas dans les valeurs normales. Décidée à ce que mes résultats deviennent conformes, j’ai cherché des solutions efficaces et simples, grâce aux applications disponibles pour mon cellulaire.

La prise en charge de mon diabète s’est améliorée avec ces applications. J’ai un meilleur suivi grâce aux rappels qu’elles m’envoient et je fais plus attention à mes choix d’aliments. Maintenant qu’il est facile de calculer mon apport en glucides,  je fais des choix éclairés.

Tout d’abord, il y a l’application « Familiprix –Mon Diabète ».  En créant un compte, vous aurez accès à toutes les autres plateformes offertes. Une fois que vous aurez configuré vos données personnelles (ne trichez pas !), l’application affichera vos statistiques. L’icône vert vous permettra d’ajouter une entrée de journal, c’està-dire le moment de la journée, l’heure, votre résultat de glycémie ainsi que le nombre d’unités d’insuline injectées. Le menu offre cinq options : Profil, Assistant, Suivis, Journal et Recettes. Avec l’onglet Profil, vous pourrez ajouter ou ajuster vos données personnelles afin de recevoir des notifications adaptées. L’Assistant vous donnera des astuces, des trucs et vos statistiques. Le Journal permet de documenter différents événements. L’onglet Suivis vous donne la possibilité d’enregistrer votre glycémie, votre poids, les doses et  les types d’insulines ainsi que les activités physiques que vous faites. Enfin, l’onglet Recettes vous suggère des repas ainsi que des collations santé. Un guide d’accompagnement vous offre également plusieurs renseignements utiles. L’application vous fera parvenir des rappels afin de ne pas oublier de prendre votre glycémie. Elle est simple est facile à comprendre si on prend bien le temps de  découvrir chaque fonction !

De son côté, l’application « Diabetes : M » est plus complexe mais offre une plus grande gamme de fonctionnalité. Un des avantages : la possibilité de synchroniser vos comptes Dropbox, Google Drive, Cloud ou Google Fit et d’envoyer vos résultats par courriel. Lorsque vous configurez votre profil, il est possible d’inscrire vos médicaments, votre traitement pour le diabète, vos cibles de glycémies ainsi que plusieurs autres types de données. Dans l’onglet Calculatrice, vous trouverez une liste d’aliments et de boissons. Vous pouvez même en ajouter en scannant un code barre. Vous connaitrez l’apport en glucides, en protéines et en calories de la portion prédéterminée que vous pourrez ajuster. En accédant à la calculatrice, vous pourrez  sélectionner vos aliments et les enregistrer. L’application vous suggèrera alors un nombre d’unité d’insuline à injecter. L’icône représentant une main et celle représentant un humain vous indiquent les sites où il est possible de prendre son taux de glycémie et de s’injecter l’insuline. Il est également possible d’entrer votre poids, votre tension artérielle et l’exercice que vous avez fait. Il m’a fallu quelques jours afin de m’habituer à l’application et à ses multiples fonctionnalités, mais c’est celle que je préfère.

Lorsque vous ouvrez l’application pour la première fois, des  infobulles apparaissent afin de vous guider. À noter: les moments  de la journée sont en français de France donc, par exemple,  petit-déjeuner signifie déjeuner !

Un autre problème soulevé par le diabète survient au restaurant. Je ne me vois pas demander à la serveuse « Combien de glucides contient ce charmant poulet pané ? » Ou encore « Combien de tasse de sucre votre cuisinier met-il dans ce très tentant gâteau au fromage ? ». J’ai une solution pour vous : l’application Guide Resto. Elle fournit l’apport en glucides de plusieurs plats que l’on retrouve dans les restaurants du Québec. Elle offre plusieurs types de restaurants ainsi que les repas servis : les portions suggérées par défaut son généralement celles offertes par le restaurateur. Lorsque vous avez sélectionné tout ce que vous avez mangé, vous pouvez réviser votre sélection et compter le nombre de glucides dans votre repas. Connaitre la quantité de glucides ingérée devrait aider à calculer le nombre d’unités d’insuline à injecter. Il faut prendre le temps de se familiariser avec l’application, qui est au final efficace et pratique.  De plus, puisqu’elle ne nécessite aucune connexion internet,  on peut l’utiliser en tout temps.

Étant donné que presque chaque individu possède un téléphone intelligent, l’utilisation des applications devient avantageuse car  notre téléphone nous suit partout, tout le temps. C’est plus  pratique que de trainer son carnet de glycémie !

Je persiste à croire que le diabète reste l’un des plus gros défis pour les personnes vivant avec la FK, greffées ou non. On nous dit de manger et de prendre du poids, mais aussi de faire attention aux glucides. On nous demande aussi d’être capable de calculer ceux contenus dans notre repas d’un simple regard, d’être actifs et de ne surtout pas oublier toutes les conséquences qu’amène le diabète.

J’espère que mes recommandations vous seront utiles afin de vous aider à bien contrôler votre diabète pour qu’il ne vous cause pas trop de souci.

Marie-Anne Fillion
Chroniqueuse pour le VIVRE Express

Note : L’application Familiprix- Mon diabète et le Guide Resto sont disponibles sur le Play Store et sur l’App Store. L’application Diabetes:M est disponible uniquement sur le Play Store.

Partager : 
  • Écrire un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Monique dit :

    BRAVO Marie-Anne. Article très clair et certes fort utile non seulement pour les personnes vivant avec La fibrose kistique mais aussi pour tout ceux qui veulent faire attention aux apports de sucre. Bonne poursuite comme journaliste pigiste.