Nous pouvons vous aider

Une grossesse gémellaire, une grossesse à risque… Et puis? Je suis forte!

Ma volonté de mener cette grossesse à terme n’est pas suffisante pour que tout ce passe bien :  ça ne dépend pas de moi…

Bien que ce soit le rêve de plusieurs couples d’avoir des jumeaux suite aux traitements contre l’infertilité, j’ai compris à mon premier suivi de grossesse pourquoi le programme gouvernemental qui encadre la fécondation in-vitro veut limiter les risques de grossesse gémellaire (en limitant à 1 le nombre d’embryons transférés).

En effet, c’est là qu’on m’a fait état de tous les risques que mes bébés encouraient.

Le risque de fausse couche augmente avec une grossesse gémellaire : ma phobie…

Syndrome de transfuseur/transfusé : dans mon cas, comme il y a 2 bébés raccordés au même placenta (jumeaux identiques), il y a 30% de risque que l’un intercepte toute la nourriture, laissant l’autre sécher comme un pruneau. On m’a indiqué qu’une opération au laser pouvait être tentée à Ste-Justine si cette situation arrive. Mais chose certaine, c’est très risqué pour les bébés. Pour plus d’info à ce sujet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_transfuseur-transfus%C3%A9

Ensuite, on me parle de très hauts risques d’un accouchement prématuré. 50% des jumeaux naissent avant 35 semaines de grossesse. On m’explique qu’à 24 semaines de grossesse, les bébés sont viables, mais que le développement cérébral n’est pas terminé, de même que le développement de plein d’organes majeur. Pour contrer un accouchement précoce, il y a de forteschances que je soisalitée si j’ai le moindre signe de raccourcissement de mon col, ou d’un quelconque signe de travail.

Il y a aussi le risque de donner naissance à des bébés de très petit poids, c’est-à-dire de moins de 5 lbs.

Après toutes ces explications pas rassurantes du tout, je comprends que je m’en vais en guerre. Contre qui, je ne sais pas trop, mais je devrai me battre pour que mes bébés grandissent bien, et cette bataille engendre bien du stress.

Pour une belle grossesse sereine, on repassera…

L’avantage (parce que je me dois d’en trouver) c’est que j’aurai des échographies toutes les 2 semaines, ce rendez-vous avec mes 2 cocos est tellement magique!

 

⟨ Article précédent | Article suivant ⟩

Partager : 
  • Écrire un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *