Nous pouvons vous aider

Les derniers milles de la grossesse

J’ai franchi le cap de la 36e semaine de grossesse, et selon l’échographie les 2 bébés pèsent maintenant 6 lbs chacun. Wow, 2 beaux bébés à terme! On provoquera mon accouchement dans une semaine, si rien ne se déclenche naturellement (J’ai choisi la date pour que ça tombe une journée où Dre Zen travaille!). Si c’est le cas, j’accoucherai à 37 semaines de grossesse, ce que je considère comme un exploit quand on sait que 50% des jumeaux naissent avant la 35e semaine de grossesse.

Je dois cependant dire que je suis prête pour l’expulsion, j’ai hâte de rencontrer mes 2 miracles. J’ai aussi hâte d’être libérée de ce poids, de retrouver mon corps d’avant. Ai-je besoin de vous spécifier qu’à 36 semaines de grossesse, avec d’aussi gros bébés, je suis ÉNORME?!

J’ai renoncé à me pencher lorsque j’échappe quelque chose par terre. Cette tâche domestique relève maintenant du département de mon chum!

La nuit, me lever du lit est un exploit en soi. Comme je dors sur le côté, la gravité entraine les bébés avec elle, alors ils doivent revenir au centre de mon ventre lorsque je me lève, et c’est douloureux. De plus, je n’ai aucune idée de l’endroit où se cachent mes abdominaux, mais ils manquent définitivement à l’appel quand vient le temps de me lever.

Je marche maintenant à la vitesse d’une personne âgée. Je crois que bébé #1 a commencé sa migration dans mon bassin. J’ai parfois l’impression que mon bassin va se casser en 2!

Mais je relativise tout ça en me disant que ce n’est que quelques jours dans une vie, et l’attente leur permet de venir au monde encore plus en forme : c’est donc un sacrifice minime pour une mère. De plus, je pense à toutes celles qui ont mis au monde leur enfant « trop tôt » et je réalise la chance de pouvoir les garder dans mon ventre aussi longtemps.

Je connais le sexe des bébés depuis ma 16e semaine de grossesse, mais je ne trouvais pas utile de vous partager cette information plus tôt. Car pour nous, il n’y a aucune différence entre des garçons et des filles dans le bonheur que ces êtres nous apporteront. Peu importe leur sexe, ils sont désirés plus que tout au monde, ça, vous l’avez compris. Mais maintenant, aimeriez-vous savoir?

Avant, il faut savoir qu’une plus grande majorité de garçons sont « fabriqués » suite à une FIV. Je ne peux pas vous donner le pourcentage exact, mais il me semble avoir lu qu’il était situé au-delà de 60%. Pourquoi? En fait, c’est que l’embryologiste, lors de sa sélection de spermatozoïdes, choisira les plus vigoureux pour utiliser l’un d’eux lors de la micro-injection de chaque ovule. Or, il semble que les spermatozoïdes porteurs d’un chromosome X et d’un Y (chromosome nécessaire pour fabriquer un garçon) soient souvent plus dégourdis que ceux porteurs de 2 chromosomes X.

Il semble que ce soit ce type de spermatozoïde que l’embryologiste a choisi pour nous, nous aurons 2 garçons!

⟨ Article précédent | Article suivant ⟩

Partager : 
  • Écrire un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *