Nous pouvons vous aider

Conseils pour une bonne communication avec les enseignants et le personnel de l’école

Bien communiquer est une compétence essentielle avec laquelle plusieurs d’entre nous ne sommes pas nécessairement à l’aise. Heureusement, ces compétences de communication peuvent être facilement apprises. Quand un enfant a des besoins médicaux particuliers, être un communicateur efficace est particulièrement important. Voici quelques conseils pour le début de l’année scolaire, sur les droits de votre enfant et les enseignants.

  1. Communiquer clairement les besoins de votre enfant. Avant la rentrée scolaire, contactez les responsables de l’école et entamez une discussion sur les besoins de votre enfant avec le personnel de l’école. Un truc important et de tout mettre par écrit, en particulier les accords qui seront conclus.
  1. Demandez au lieu d’exiger. Certains, lors d’une réunion avec le personnel de l’école, arrivent avec une longue liste de demandes avec une attitude agressive et négative. L’approche que vous prenez donnera le ton à la fois pour la réunion en cours et peut-être pour votre relation avec l’école pour les prochaines années!

Être un défenseur efficace pour votre enfant exige de la finesse. Vous devez être ferme sur les besoins, tout en demeurant courtois : il faut de coopération, comme un joueur d’équipe.

Souvenez-vous qu’il faut être ferme sans être agressif, ce qui est très différent. Être agressif est dire aux autres ce qu’ils ont à faire, ce qui est rarement efficace. Être ferme, c’est plutôt dire aux autres ce dont nous avons besoin.

Agressif: vous devez déplacer mon enfant loin de cet autre enfant qui tousse.

Énergique: Je vous serais reconnaissant si vous pouviez déplacer mon enfant loin de l’enfant qui tousse afin qu’il ne tombe pas malade.

La nature humaine veut que lorsqu’on exige, les gens sentent l’agressivité et se referment Les demandes sont donc rarement concluantes en notre faveur! Avec la coopération, il est plus facile d’obtenir de bons résultats.

La plupart des enseignants désirent faire ce qui est bon pour votre enfant. Demandez, discutez, négociez…  et résolvez les problèmes!

  1. Soyez conscient que votre façon de communiquez avec les responsables de l’école aura également une incidence sur les relations entre votre enfant et ses camarades. Si vous êtes constamment derrière votre enfant pour vous assurer que tout va bien. Il y aura des conséquences sur votre réputation et votre relation avec le personnel. Cela peut aussi créer une atmosphère négative pour votre enfant dans la salle de classe, à la fois avec les enseignants et les autres enfants.

Cela est injuste, mais les enseignants, comme tous les humains, préfèrent parfois certains enfants par rapport aux autres. L’attitude des parents fait partie de l’équation. Soyez donc sympathique 😉

  1. Soyez quelqu’un qui propose des solutions, pas celui qui pointe toujours les problèmes. Quand les choses vont mal, il est facile de se fâcher et de blâmer les enseignants et les camarades de classe au lieu de regarder le rôle que notre enfant pourrait avoir joué dans la cause du problème. Rappelez-vous, il y a toujours deux côtés à la médaille.

Avec une bonne attitude et des outils de communication efficaces, les parents et les enseignants peuvent être d’excellents partenaires pour faire ce qui est le mieux pour nos enfants. Et n’oubliez pas que c’est la même chose pour la relation entre les parents et les médecins!

 

Texte de Lisa C. Greene, reproduit et traduit avec son autorisation
Traduction et adaptation : Tomy-Richard L. McGregor (Vivre avec la fibrose kystique)

Partager : 
  • Écrire un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *