CellCept

CellCept

Nom générique: mofétilmycophénolate

Le mofétilmycophénolate appartient au groupe de médicaments appelés immunosuppresseurs. On l’utilise en association avec d’autres médicaments pour prévenir le rejet des organes transplantés en supprimant la défense naturelle de l’organisme, le système immunitaire. Il agit en inhibant la production d’un certain type de globules blancs (appelés lymphocytes) qui attaqueraient normalement l’organe transplanté.

Le traitement par mofétilmycophénolate est habituellement commencé aussitôt que possible après la transplantation d’organe. La dose varie selon les circonstances. La dose pour les enfants qui viennent de recevoir une greffe de rein est basée sur la surface corporelle qui tient compte de leur taille et de leur poids.

Le médicament est habituellement donné deux fois par jour. Les 2 doses devraient être données autant que possible dans un intervalle de 12 heures et à approximativement la même heure chaque jour. Les médicaments oraux devraient être pris à jeun (1 heure avant ou 2 heures après les repas). Si vous vomissez ou si vous avez la diarrhée après la prise du mofétilmycophénolate, ne manquez pas d’appeler votre médecin pour obtenir des directives. N’arrêtez pas de prendre le médicament sans en parler avec votre médecin en premier.

Vous devriez laisser les capsules et les comprimés dans leurs plaquettes thermoformées jusqu’au moment de la prise. Les capsules et les comprimés doivent être avalés en entier et ne doivent pas être broyés ni mâchés.

Si vous utilisez la suspension orale, ne manquez pas de bien agiter le flacon fermé pendant environ 5 secondes avant chaque prise. Ne mélangez la suspension avec aucun liquide. Utilisez une seringue orale pour mesurer chaque dose, car vous obtiendrez une mesure plus juste qu’avec des cuillerées à thé de ménage.

Évitez le contact de la peau avec des capsules endommagées ou des caplets. Si la poudre de l’une des présentations du mofétilmycophénolate venait en contact avec votre peau, hâtez-vous de laver la région touchée à l’eau et au savon. Si le médicament entre en contact avec vos yeux, rincez-les minutieusement avec de l’eau pure. Utilisez un essuie-tout mouillé pour essuyer le produit renversé.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s’ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • de l’anxiété;
  • des brûlures d’estomac;
  • une constipation;
  • une diarrhée;
  • des étourdissements;
  • de la faiblesse;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • des troubles du sommeil;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

 

Source: Uniprix

Partager :